MySQL : forcer la suppression d’une table

Cela peut arriver aux meilleurs et afin de ne pas trop choquer les esprits les plus sensibles et les plus orthodoxes je vais expédier cet article.

Si vous voulez supprimer une base de données sans grand ménagement pour les clés étrangères et autres joyeusetés, précédez votre requête honteuse par :

SET FOREIGN_KEY_CHECKS = 0;

Si vous vous sentez coupable après votre forfait (n’entrons pas dans les détails, un peu de pudeur voyons !), remettez la configuration en place comme il se doit :

SET FOREIGN_KEY_CHECKS = 1;

Enjoy!

Git et certificat SSL non vérifié

S’il vous est arrivé d’avoir besoin de passer outre la vérification d’un certificat SSL pour travailler avec Git sachez que c’est assez simple. Il suffit de saisir la ligne suivante après vous être positionné dans votre dépôt :

git config http.sslVerify false

Vous pouvez également le rendre commun à tous les dépôts présents sur votre environnement :

git config --global http.sslVerify false

Pour le réactiver, il suffit de saisir :

git config http.sslVerify true

Vous pouvez revenir à l’état initial, c’est-à-dire que vous récupérerez la valeur par défaut de votre installation git:

git config --unset http.sslVerify

Enjoy!

Git : afficher les commits locaux

Pour afficher les modifications non commitées avec Git il suffit de lancer la commande suivante :

git status

On peut même spécifier un chemin de dossier et fichier comme argument à la suite de cette commande.

git status /chemin/dossier/

Mais voilà, cela ne permet que de voir les différences non commités sur votre branche (locale soit dit en passant). Pour voir les commits non pushés nous allons utiliser git log comme ceci :

git log origin/master..HEAD

Ici, un différentiel sur les logs est affiché entre la branche master du dépôt distant (on peut spécifier une autre branche) et le dernier commit local.

Enjoy!

Git : désactiver le suivi d’un fichier

En ce moment, je bosse avec Symfony2 et j’utilise un bundle de type sandbox en local. Du coup je veux garder le fichier app/appKernel.php dans les sources mais le figer de façon temporaire, c’est-à-dire exclure les modifications locales lors des commits. Le fichier .gitignore c’est cool mais cela exclut le fichier en question des sources du projet. Pour répondre à ma problématique, on met à jour l’index du projet :

git update-index --assume-unchanged /chemin/du/fichier

Et pour l’opération inverse :

git update-index --no-assume-unchanged /chemin/du/fichier

Enjoy!

Installer Composer et le mettre à disposition de tous

Pour rappel Composer est un gestionnaire de dépendances pour PHP. Son utilisation est très répandue. On peut s’en servir par exemple pour télécharger Symfony2 ainsi que ses Vendors.

  • Système d’exploitation : Debian 7.0 Squeeze
  • Prérequis : PHP (SAPI cli) et CURL

Télécharger Composer

Placer vous dans le répertoire de votre choix. On va ensuite exécuter le script se trouvant à l’URL https://getcomposer.org/installer avec PHP

curl -s https://getcomposer.org/installer | php

Le mettre à disposition de tous

Pour que tout un chacun puisse s’en servir nous allons déplacer l’archive composer.phar dans /usr/bin

mv ./composer.phar /usr/bin/composer

On aurait pu lancer le téléchargement directement dans /usr/bin. Mais étant donné que c’est un dossier sensible, il vaut mieux anticiper des problèmes éventuels en travaillant dans un répertoire quelconque. Maintenant nous allons donner les droits d’exécution à tout le monde.

chmod +x /usr/bin/composer

Vous pouvez adapter le CHMOD et modifier le propriétaire et le groupe au besoin. Normalement maintenant vous devriez pouvoir utiliser la commande composer.phar

Enjoy!