Terroristes : les 7 pilliers de la déraison par Marc Trévidic

L’objet

Terroristes : Les 7 piliers de la déraison de Marc Trévidic.

La rencontre

Après les attentats de novembre, j’ai eu besoin de comprendre comment la justice luttait contre le terrorisme. J’ai entendu, comme beaucoup, Marc Trévidic juge au pôle antiterrorisme du tribunal de grande instance de Paris s’exprimer ici et là ces dernières années. Je me suis donc procuré l’une de ces publications.

Le narrateur

C’est Marc Trévidic himself. Le style est épuré j’ai trouvé, simple sans qu’on ait l’impression d’être pris pour des idiots. Ne serait-ce que pour la clarté, je relirai du Trévidic (j’attend juste que le dernier passe au format de poche).

Le contenu

On alterne entre constats et petites histoires où le juge antiterroriste nous raconte la justice, les services secrets, les petites histoires de terroristes mais aussi la grande histoire. Ce livre ne traite pas tant de l’organisation du terrorisme mais des terroristes en tant qu’hommes et femmes et des personnes qui ont affaire avec ceux-ci que ce soit un policier ou un président des États-Unis.

On rencontrera le petit français qui se bat pour une cause fantasmée qui va terminer en prison alors que son recruteur bien mieux préparé, lui, sait comment se jouer de la justice. On s’intéressera aussi aux jeunes filles qui cherchent un « vrai musulman » et qui se rendront compte, une fois le mariage consommé, que leur hijra (l’émigration d’un musulman d’un pays non-musulman vers un pays musulman) ne pourra se faire car la guerre au final c’est une histoire d’hommes et qu’il va falloir rentrer chez papa-maman car la seule solde du bon petit terroriste, c’est le martyr.

En première lecture, le livre prend le parti de l’humour et je me suis surpris à rire, mais on redescend bien vite car au final on se rend compte que ces histoires sont dramatiques.

Mon plaisir

J’aime les nouvelles surtout depuis ma période Asimov (qui n’a toujours pas pris fin : j’ai relu récemment le cycle de Fondation pour la cinquième fois, avec les préquelles/préquels), et les petites histoires racontées par Trévidic sont à la fois drôles et alarmantes.

Je recommande vivement : à lire et à relire.

2 réflexions au sujet de « Terroristes : les 7 pilliers de la déraison par Marc Trévidic »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *